Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 15:29
Voyage au bout du livre : Le roman noir scandinave. Mars 2015

Avec mes amies Valérie Mazeau et Gwen Moullec nous avons décidé ce mois-ci de gagner le nord de l'Europe où se développe une belle littérature. Romans noirs et polars fleurissent en Suède, en Norvège, au Danemark en Finlande et en Islande. Le choix est difficile et les auteurs talentueux. Retrouvez dans notre émission 3 auteurs et 3 livres : Olaf Hergel "L'otage", Arnaldur Indridason "Etranges rivages" et Camilla Läckberg "La faiseuse d'anges".

L'émission est en podcast ci-dessous

Voyage au bout du livre : Le roman noir scandinave. Mars 2015

Partager cet article

Repost0
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 15:48
Voyage au bout du livre : L’Angleterre puritaine du XIXè siècle. Février 2015

En l’absence de notre amie Valérie Mazeau, Gwen Moullec Le Thérisien et moi-même vous proposons deux livres au menu de cette émission :

Tess d’Uberville de Thomas Hardy

« Jeune paysanne innocente placée dans une famille, Tess est séduite puis abandonnée par Alec d’Urberville, un de ses jeunes maîtres. L’enfant qu’elle met au monde meurt en naissant.
Dans la puritaine société anglaise de la fin du XIXè siècle, c’est là une faute irrémissible, que la jeune fille aura le tort de ne pas vouloir dissimuler. Dès lors, son destin est une descente aux enfers de la honte et de la déchéance.
Thomas Hardy (1840-1928) signe avec cette œuvre pessimiste, où la richesse des tableaux rustiques du Wessex ne fait que souligner la noirceur de l’univers social, un des chefs-d’œuvre du roman anglais, magnifiquement porté à l’écran par le cinéaste Roman Polans
ki »

et La couleur du lait de Nell Leyshon.

«


Voyage au bout du livre : L’Angleterre puritaine du XIXè siècle. Février 2015

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 16:00
Voyage au bout du livre : Le Japon. Janvier 2015

Trois auteurs, trois ouvrages présentés par moi-même, Valérie Mazeau et Gwen Moullec Le Thérisien.

Notes de Hiroshima de Kenzaburō Ōe,

En août 1963, Kenzaburô Ôé, alors brillant écrivain de vingt-huit ans, part à Hiroshima faire un reportage sur la neuvième Conférence mondiale contre les armes nucléaires. Indifférent à la politique politicienne, il est immédiatement sensible aux témoignages des oubliés du 6 août 1945, écartelés entre le «devoir de mémoire» et le «droit de se taire» : vieillards condamnés à la solitude, femmes défigurées, responsables de la presse locale et, surtout, médecins luttant contre le syndrome des atomisés, dont la rencontre allait bouleverser son œuvre et sa vie. Dans leur héroïsme quotidien, leur refus de succomber à la tentation du suicide, Ôé voit l'image même de la dignité...

Kyōto de Yasunari Kawabata

Kyôto raconte l'histoire de deux jumelles, très tôt orphelines, qui ont été élevées séparément. Elles ne se retrouvent qu'une fois devenues jeunes filles. Mais elles ont été formées par des milieux à ce point différents que, d'elles-mêmes, elles décident de ne plus se revoir.
Au-delà de ce thème très simple, c'est tout le drame du Japon moderne qui est le sujet de Kyôto : l'européanisation puis, après Hiroshima, l'américanisation accélérée d'une société qui avait jusqu'alors vécu sur des bases sociales, culturelles et morales entièrement autres.
C'est la décadence, la mercantilisation et l'enlaidissement irrémédiables de l'ancienne capitale de l'Empire du Soleil levant que ce grand roman sobre et pur nous permet de comprendre. Dès lors, la dimension universelle du Kyôto de Kawabata n'échappera à personne...

Soie de Alessandro Baricco

1861. Le sud de la France. Hervé Joncour achète et vend des œufs de vers à soie qu'il va chercher pour le compte de Baldabiou, en Syrie et en Égypte d'abord, puis plus tard au Japon, à l'autre bout du monde. "Un jour Baldabiou avait tenu dans sa main un voile tissé avec un fil de soie japonais. C'était comme ne rien tenir entre ses doigts." Un incroyable voyage ! Vienne, Budapest, Kiev, les monts d'Oural, le lac Baïkal, le fleuve Amour, et Capo Teraya, sur la côte ouest du Japon. Au bout du monde, Hervé Joncour rencontre une jeune fille, un regard "avec une intensité déconcertante". Ce voyage vers le Japon, vers ce regard, Hervé le fera inlassablement, années après années.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Hibakusha « Les victimes de la bombe » évoqués dans le livre de Kenzaburō Ōe.

http://www.hibakusha.net/

L'émission est en podcast ci-dessous

Voyage au bout du livre : Le Japon. Janvier 2015
Voyage au bout du livre : Le Japon. Janvier 2015

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 14:47

La Terre, l’environnement, l’écologie vus par Pierre Rabhi, Yannick Roudaut et Jean-Christophe Rufin. Ce sont les trois auteurs que nous avons choisi pour illustrer ces thèmes. Trois ouvrages présentés par Valérie Mazeau, Gwen Moullec Le Thérisien et moi-même.

La nouvelle controverse de Y Roudaut

Le parfum d'Adam de JC Rufin

Pierre Rabhi Semeur d'Espoirs, Entretiens avec Olivier Le Naire

L'émission est en podcast ci-dessous

Voyage au bout du livre : L’environnement, la Terre, l’écologie…Voyage au bout du livre : L’environnement, la Terre, l’écologie…Voyage au bout du livre : L’environnement, la Terre, l’écologie…

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 10:04
Jack Kerouac
Jack Kerouac

Pour ce mois de novembre avec Valérie et Gwen nous avons évoqué les États-Unis des années 50 à 70 et même au delà à travers 3 écrivains : Jack Kerouac « Sur la route », Gil Scott Heron » Le dernière fête » et Richard Yates « Revolutionary Road ».

Pour en savoir plus un conseil écoutez-nous sur Alternantes FM, émission en baladodiffusion ci-dessous

Gil Scott Heron

Gil Scott Heron

Richard Yates

Richard Yates

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 17:28
Voyage au bout du livre sur Alternantes FM, octobre 2014 : Venise

Avec mes amies et complices d'antenne Valérie Mazeau et Gwen Moullec Le Thérisien nous avons voulu unir nos efforts dans une même émission baptisée "Voyage au bout du livre". Exit donc "Chronique d'un livre annoncé" présentée par Gwen et "Il était une fois un écrivain" que nous animions Valérie et moi. Chaque mois nous avons décidé de choisir un lieu ou un thème vu par trois auteurs différents. Chaque mois aussi c'est l'un d'entre nous qui choisissons le sujet. Pour ce mois d'octobre Valérie nous transporte à Venise. Dans des registres différents trois écrivains mettent en scène la Sérénissime : Tiziano Scarpa avec « Stabat Mater », Arturo Perez Reverte avec « Le pont des assassins » et Robert de Laroche avec« Venise sauvée par ses chats ».

Le mois prochain nous prendrons la direction des États-Unis dans les années 50-60, un choix de Gwen Moullec.

L'émission est en podcast au bas de cet article.

Voyage au bout du livre sur Alternantes FM, octobre 2014 : Venise
Voyage au bout du livre sur Alternantes FM, octobre 2014 : Venise

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de voyagessurlesondes.over-blog.com
  • : Daniel Raphalen Mes émissions sur Alternantes FM, mes coups de cœur littéraires et musicaux
  • Contact

Recherche